Commercialisé entre 1949 et 1961 sous forme de camionnette et autres présentations, le J-Type incarne parfaitement le quotidien « so british » de cette époque. A l’aide de capitaux chinois, l’engin réapparaît avec un groupe motopropulseur 100% électrique sous la dénomination Morris JE.

Très peu d’éléments techniques figurent à ce jour sur le site Web dédié. Juste une autonomie espérée de 320 kilomètres. En fouillant dans les différentes pages, il semble possible d’en déduire que le véhicule sera doté d’une batterie lithium-ion de 60 kWh de capacité énergétique à régénérer complètement avec un chargeur embarqué 7 kW en 8 heures, ou à 80% en 20 minutes sur une borne rapide.

Avec une coque en fibre de carbone qui s’appuie sur un châssis modulaire léger, le fourgon Morris JE dispose d’une charge utile d’une tonne à répartir dans un volume de 5,5 m3. Il peut accueillir 2 palettes Europe l’une derrière l’autre.

Publicité


Déjà testé sur route, la camionnette électrique devrait être commercialisée dans le courant de l’année 2021 à partir de 70.000 euros. Sur le site dédié, un configurateur permet de personnaliser les couleurs de la carrosserie. Deux découpes différentes sont prévues pour une présentation biton.

Publicité