Volkswagen CEO Dr. Herbert Diess (right) and Ford CEO Jim Hackett.

L’accord signé entre les 2 groupes, sans participation croisée, est des plus larges, concernant également la production de pick-up dans le monde, d’utilitaires en Europe, mais aussi le développement des engins autonomes et des services de mobilité.

Selon les partenaires, c’est « une époque en mutation rapide dans l’industrie » qui justifie de rechercher ensemble les moyens « d’améliorer la compétitivité ».

Un communiqué commun daté du 15 janvier 2019 détaille : « L’alliance devrait être porteuse d’économies d’échelle et de gains de productivité significatifs pour les deux constructeurs qui investiront ensemble dans des architectures de véhicules offrant des technologies et des fonctionnalités spécifiques »

Si Volkswagen a déjà prouvé son savoir-faire en matières de véhicules électriques et hybrides rechargeables et entretient depuis des mois une communication abondante sur ses futurs modèles branchés, Ford a récemment fait savoir qu’à partir de la toute nouvelle Focus, tous ses modèles commercialisés en Europe compteront au moins une version électrifiée.

Les 2 groupes n’ont cependant pas diffusé davantage d’informations sur leur possible collaboration autour des véhicules électriques, indiquant seulement que « les équipes vont continuer à affiner les détails de l’opération dans les mois à venir ».

Une alliance Ford-Volkswagen qui touche les véhicules électriques
3.1 (62.5%) 8 votes