Rouler en illimité, gratuitement et sans émissions polluantes ? C’est le projet d’un ingénieur marseillais, qui a converti un vieux van Volkswagen à l’électrique et assemblé une mini-centrale solaire mobile. Il part faire son premier road-trip dans l’hexagone, un test pour préparer un tour du monde.

Des véhicules anciens convertis à l’électrique, il y en a une flopée. Mais le Volkswagen T3 de 1990 transformé par Rémi Pillot présente une particularité étonnante : il tracte une remorque de panneaux photovoltaïques dépliables. Pesant 750 kg, l’attelage doit lui permettre de rouler en totale autonomie grâce à une production quotidienne estimée à 85 kWh. Les 12 panneaux solaires alimentent une batterie Tesla de 42,5 kWh et un moteur Siemens de 100 ch greffés au van. Dans un reportage publié sur Automobile Propre en 2018, l’ingénieur nous dévoilait d’ailleurs toutes les curiosités du prototype.

La mini-centrale solaire roulante de Rémi Pillot lors d’un test.

Le van et sa remorque quitteront leur atelier marseillais le 17 septembre 2020 pour un premier test à grande échelle. L’objectif est, à terme, de réaliser un tour du monde complet. Rémi Pillot et sa compagne feront escale dans 8 villes de France avant de terminer à Aix-en-Provence le 21 octobre 2020. Le couple invite le public à venir observer leurs prototypes dans un des centres Norauto où ils marqueront l’arrêt. Leur épopée peut être suivie sur Facebook.



Ca y est c'est parti !Le premier test de NANO et EVE à grande échelle.Nous partons pour un tour de France de 1 mois…

Publiée par EV World Tour sur Lundi 14 septembre 2020