Bien décidée à tenir son objectif de 500.000 voitures électriques produites en 2020, la marque californienne compte accélérer ses cadences de production au cours des prochaines semaines.

S’il a enregistré un record au dernier trimestre en parvenant à produire 145.000 voitures, Tesla va devoir mettre les bouchées doubles pour tenir son objectif annuel. Avec seulement 330.000 véhicules produits sur les 9 premiers mois de l’année, le groupe californien est encore loin de l’objectif de 500.000 véhicules qu’il s’était fixé en début d’année. Un retard qui s’explique en bonne partie par la crise de la Covid-19 qui a contraint le constructeur à fermer ses usines durant de longues semaines.

Pour produire les 170.000 véhicules restants au cours des trois derniers mois de l’année, le constructeur n’a d’autre choix que d’augmenter d’au moins 20 % ses cadences de production par rapport au trimestre précédent. « Ce sera difficile mais super excitant si nous pouvons dépasser les 500.000 voitures fabriquées en une seule année pour la première fois dans l’histoire de Tesla. Lorsque nous avons lancé Tesla il y a un peu plus de 16 ans, je n’avais jamais pensé que nous arriverions aussi loin, mais grâce à votre travail acharné et à votre ingéniosité, nous avons en fait une chance de fabriquer un demi-million de voitures en une seule année » a déclaré Elon Musk dans un courriel adressé à ses employés. « Tout se résume au quatrième trimestre. Veuillez prendre toutes les mesures que vous pouvez imaginer pour améliorer la production (tout en augmentant la qualité) » a-t-il ajouté.

Publicité


Publicité