Quand Tesla teste son mode de défense contre les attaques biologiques

Tesla vient de révéler les résultats des tests de son « mode de défense contre les armes biologiques » présent sur le Model X et la nouvelle Model S.

Loin de n’être qu’un simple outil marketing, le mode de défense contre les armes biologiques proposé par Tesla sur ses véhicules est véritablement efficace ! C’est ce qu’a voulu prouver le constructeur en présentant les résultats des tests de son dispositif.

Inauguré sur le Tesla Model X, le mode « défense contre les armes biologiques » développé par Tesla est désormais disponible sur la nouvelle Model S et propose un système de filtration HEPA (High Efficiency Particulate Air) capable de retenir au moins 99,97 % des particules de diamètre supérieur ou égal à 0,3 µm.

Si on trouve déjà des filtres HEPA dans certains aspirateurs, celui utilisé par Tesla est présenté comme de « qualité médicale » et vise à « purifier l’air extérieur en éliminant en grande partie les pollens, bactéries, virus et polluants » explique le constructeur sur son site Internet. Aussi, si le terme « armes biologiques » employé par Tesla pour définir ce mode peut prêter à sourire, c’est surtout contre les polluants atmosphériques et autres produits allergènes qu’il sera utilisé.

Publicité


Des tests grandeur nature

Autoroutes californiennes aux heures de pointes, grandes métropoles chinoises et même décharges à ordures, Tesla annonce avoir testé son système dans les conditions les plus extrêmes. Et pour obtenir des résultats officiels, le constructeur a décidé de mener un autre essai, cette fois en laboratoire, en enfermant un Model X dans une bulle contaminée par des niveaux extrêmes de pollution, notamment les fameuses particules PM 2.5, avant de refermer les portes et d’enclencher son « mode de défense ».

Selon le graphique présenté ci-dessous par le constructeur, il aura fallu moins de deux minutes au système de filtration HEPA pour purifier l’air à l’intérieur de la voiture avec des résultats plutôt impressionnants et un niveau de pollution proche de zéro.

Reste à préciser que ce filtre HEPA doit sans doute nécessiter un certain entretien tout en disposant d’une durée de vie limitée dans le temps. Surtout, il faudra bien que le conducteur sorte un jour de sa voiture. Et là, la problématique de la purification de l’air est une tout autre histoire…

tesla-bioweapon-results

Publicité