Essayer Superchargeurs accessibles à tous : le bug corrigé par Tesla ?

Configurez votre véhicule Superchargeurs accessibles à tous : le bug corrigé par Tesla ou demandez un essai gratuitement.

Le bug qui permettait aux propriétaires de véhicules électriques d’avoir accès gratuitement à certains superchargeurs Tesla a désormais été corrigé par les équipes du constructeur.

La fête est finie ! Ce week-end, l’annonce de l’ouverture du réseau de superchargeurs V3 à tous les véhicules électriques du marché s’était répandue comme une trainée de poudre sur la toile. Hyundai Ioniq, Kia e-Niro, Nouvelle Renault ZOE, Peugeot e208 etc… tous les modèles équipés du standard combo pouvaient bénéficier d’une recharge gratuite sur les nouvelles bornes V3 du constructeur américain. Une ouverture qui n’aura été que de courte durée puisque le bug a depuis été rectifié par les équipes de Tesla.

Confirmée à Automobile-Propre par le constructeur, cette information met fin à certaines rumeurs. Sur Twitter, TeslaStars expliquait que l’ouverture des superchargeurs aux marques concurrentes n’avait rien d’accidentel. « Cela est dû à une loi européenne qui exige que les nouvelles stations de recharge aient au moins 1 ou 2 bornes compatibles avec n’importe quel véhicule électrique » avait-il expliqué. Selon nos sources, les deux événements ne sont pas corrélés.

Avis de l'auteur

Si l’annonce de ce rectificatif est une grosse déception pour une grande partie de la communauté, l’incident survenu ce week-end prouve que les superchargeurs Tesla sont bien « EV ready » et prêts à communiquer et à accueillir l’ensemble des modèles concurrents dotés du standard combo. Cela sous entend que la marque californienne a probablement réalisé des tests avec la plupart des modèles du marché. Cette accessibilité étant pilotée par un logiciel dont les mises à jour sont effectuées à distance, il sera très facile pour Tesla d’ouvrir son réseau à certaines marques partenaires.

Reste toutefois à régler la problématique de l’identification. Aujourd’hui, les stations supechargeurs fonctionnent sans badge. La communication et la facturation sont directement établies par le câble via un protocole « Plug & Charge » vraisemblablement développé en interne par le groupe californien. Les autres constructeurs travaillent également sur un système identique avec une norme commune, la 15118, que devront aussi respecter les superchargeurs.