Production Streetscooter

Essayer Streetscooter : l’utilitaire électrique prend un nouveau départ ?

Configurez votre véhicule Streetscooter : l’utilitaire électrique prend un nouveau départ ou demandez un essai gratuitement.

Maintenue sous perfusion par Deutschepost-DHL, la production du Streetscooter a redémarré cette semaine. Cette relance de l’activité fait suite au rachat de l’entreprise au début de l’année par la start-up Odin.

Le Streetscooter est né au début des années 2010 des travaux d’une équipe de l’Université Technique de Aachen. En 2014, le groupe postal allemand Deutsche Post-DHL rachète la start-up. Le but est d’alimenter le besoin en véhicules électriques pour les services postaux. La production débute en 2016, et peu après, la vente du véhicule est ouverte à d’autres entreprises, en Europe et même au Japon.

Les choses marchent plutôt bien, mais début 2020, la maison mère annonce son intention d’arrêter les frais. Soit en stoppant purement et simplement quelques mois plus tard, soit en revendant. Pas vraiment une surprise, la direction ayant répété à de multiples reprises que la vocation de Deutschepost-DHL (DPDHL) n’était pas d’être constructeur automobile.

Dans les mois suivants, aucun repreneur ne semble se manifester, et la production est maintenue sous perfusion au fil des mois. Un maintien simplement justifié par le besoin de compléter la flotte de véhicules du groupe. L’échéance est alors fixée : fin des activités fin 2022 si aucun repreneur n’est trouvé.

Trouver de nouveaux clients

Miracle à l’automne 2021 avec l’entrée en scène de Odin, une start-up allemande nouvellement dirigée par Stefan Krause, tout juste arrivé de chez l’américain Canoo… En quelques semaines, les négociations sont menées, et le rachat est conclu dans les premiers jours de 2022. DPDHL reste néanmoins actionnaire à hauteur de 10 %, et surtout a placé une commande minimale de 3 500 exemplaires.

L’urgence pour la nouvelle équipe en place sera donc de trouver de nouveaux clients. L’usine de Düren a une capacité de 30 000 unités annuelles, et pour la remplir il y a du pain sur la planche. La commande de DPDHL permet de débuter l’activité, mais ne sera pas suffisante à long terme. Depuis 2016, environ 22 500 Streetscooter ont été vendus. Dont 17 500 à DPDHL