La start-up StoreDot a commencé à produire des cellules 4680 similaires à celles qu’utilisera Tesla. L’entreprise assure que la recharge peut s’effectuer en 10 minutes.

Il y a un peu moins d’un an, Tesla présentait la cellule 4680 lors de son Battery Day. Ce nouveau concept, qui doit son nom à sa taille de 46 mm de diamètre par 80 mm de hauteur, est crucial pour l’avenir de la firme.

Ces cellules s’intégreront dans la structure des futurs Model Y, mais aussi pour offrir une autonomie maximale au Cybertruck et au Tesla Semi. Tesla veut en produire lui-même, mais se reposera aussi sur divers partenaires à l’avenir.

En effet, ce format de batterie pourrait être le plus propice à une recharge rapide à l’avenir. Il pourrait aussi favoriser des autonomies importantes et est donc très important pour l’ensemble de l’industrie.

On savait déjà que LG Energy Solutions, CATL, Samsung et Panasonic s’étaient positionnés sur le dossier. Un autre fournisseur pourrait être StoreDot, qui a révélé avoir bouclé la production d’une première cellule de ce type.

Une recharge ultrarapide en 10 minutes selon le fabricant

L’entreprise israélienne s’est spécialisée dans le développement de batteries à vitesse de charge élevée. Elle annonce d’ailleurs aujourd’hui qu’il faudrait 10 minutes pour recharger les cellules 4680.

Bien évidemment, on ne sait pas si cette vitesse de recharge se traduirait sur un pack batterie complet. Mais pour StoreDot, ce sont plusieurs années de travail qui portent leurs fruits.

« Réussir la recharge d’une cellule cylindrique en 10 minutes était sur notre agenda depuis le premier jour », explique le PDG de StoreDot, Doron Myersdorf. « Après trois années de développement intense et de tests, je suis fier que nous ayons réussi cet accomplissement. »

Le Dr Myersdorf explique que son entreprise pourrait atteindre son objectif premier pour ses clients. « Il est important que nous puissions offrir le choix des formats de cellules aux constructeurs, en utilisant notre technologie XFC qui va surmonter les barrières actuelles à la voiture électrique, l’autonomie et l’anxiété de la recharge. » Reste à voir si Tesla sera intéressé par l’ajout d’un fournisseur à sa liste de partenaires.