Tesla va ouvrir cette semaine en Californie une première station pilote destinée à expérimenter son système d’échange batteries pour la Model S.

Révélé l’été dernier, le système d’échange batteries de Tesla s’apprête à devenir réalité avec l’ouverture d’une première station à Harris Ranch, en Californie, au milieu de l’Interstate 5 reliant Los Angeles à San Francisco.

Dans un premier temps, le service ne sera pas ouvert à tous : seuls les clients triés sur le volet et ayant pris un rendez-vous préalable pourront y accéder.

Un coût équivalent à un plein d’essence

Contrairement au réseau de superchargeurs, l’échange batterie ne sera pas gratuit et Tesla annonce un coût équivalent au plein d’essence d’une voiture haut de gamme.

Publicité


Automatisé, le processus de changement prendra environ trois minutes en raison des nouveaux dispositifs de protection de la batterie. Le constructeur annonce toutefois pouvoir réduire ce temps à moins d’une minute une fois le système optimisé. Pour Elon Musk, l’objectif est de parvenir à proposer un échange batteries « plus rapide » qu’un plein de carburant dans une station-service.

Cette première station ouvrira ses portes à la fin de la semaine. Pour Tesla, l’objectif est de pouvoir tester sa technologie et surtout d’évaluer la demande. Si le succès est au rendez-vous, nul doute que le constructeur étendra son réseau…

Publicité