En 2020, la métropole du Grand Lyon comptera près d'un millier de bornes de recharge pour véhicules électriques sur son territoire. La collectivité vient de confier à Sodetrel l'installation de 631 bornes qui rejoindront les 230 déjà en service.

Y aurait-il un bienveillant prophète de la recharge ? Les annonces de déploiements massifs de bornes se multiplient miraculeusement ces derniers jours. Après les 75.000 bornes visées par Sodetrel d’ici 2022, la réactivation de 1000 bornes Autolib à Paris et les 475 nouvelles bornes prévues par le département des Bouches-du-Rhône, la métropole du Grand Lyon annonce l’installation de 631 points de charge.

Ce nouveau réseau, décliné en 600 bornes de charge normale jusqu’à 22 kW et 31 bornes ultra-rapides 50-150 kW, doit être achevé en 2020. La métropole a fait appel à Sodetrel et Demeter pour le réaliser. Une société réunissant les deux acteurs sera créée pour gérer l’enveloppe fournie par le Fonds de Modernisation Écologique des Transports (FMET), déterminer les emplacements sur les 59 communes concernées et déployer le réseau.

Des batteries-tampons pour soulager le réseau

Exclusivement alimentées par de l’électricité d’origine renouvelable, les bornes bénéficieront d’un système d’optimisation de la consommation et de batteries tampons pour limiter leur impact sur le réseau électrique. Elles pourront également être réservées par smartphone. Les résidents auront accès au service avec la carte multi-services locale « Trabool » ou le pass du réseau fourni par Sodetrel compatible avec les 60.000 bornes qu’il gère déjà. Les utilisateurs ponctuels devraient aussi pouvoir s’y recharger via le badge d’un opérateur de mobilité, conformément à la loi.

En parallèle, la métropole du Grand Lyon a annoncé la signature d’un pacte avec l’État pour la mise en place d’une zone de faibles émissions « pédagogique » à partir du 1er janvier 2019.

Sodetrel va installer plus de 600 bornes dans le Grand Lyon
4.8 (95%) 8 votes