Le village d'Appy en Ariège.

Les vingt-cinq habitants d’Appy en Ariège peuvent se réjouir : pendant trois ans, Renault leur prêtera une nouvelle Zoé. Le constructeur veut ainsi prouver la pertinence de l’électrique en zone rurale.

Ce minuscule village isolé sur les montagnes de la Haute-Ariège ne s’attendait probablement pas à être convoité par un géant de l’automobile. Pendant trois ans, chaque foyer parmi les 25 âmes que compte Appy sera doté d’une nouvelle Renault Zoé. Ils seront équipés en wallbox et prises pour recharger leur véhicule à domicile. La commune recevra également une borne publique.

L’opération est menée par la marque au losange en collaboration avec l’agence de communication de Publicis et vise à démontrer la polyvalence du véhicule électrique en milieu rural. « Si les habitants d’Appy, qui résident dans l’une des villes les plus éloignées de toutes commodités, adoptent la mobilité électrique, elle est donc à la portée de tous ! » explique Renault dans un communiqué. Le dispositif sera inauguré sur place le 21 juillet 2020 par le constructeur aux côtés du maire d’Appy.

Renault annonce vouloir faire des résidents de la commune des « ambassadeurs », qui permettront de porter le message que « le passage aux véhicules électriques est simple et ne complexifie en rien le quotidien ». L’objectif est aussi d’accompagner les habitants dans la transition vers le tout-électrique.



Avis de l'auteur

L’initiative de Renault est intéressante même si elle porte sur une très petite commune de seulement 25 habitants (au recensement de 2017). En se basant sur la population moyenne par foyer en France (2,2 hab/résidence), on peut estimer à 11 le nombre de Zoé qui seront impliquées dans l’opération. Malgré l’installation d’autant de prises à chaque domicile et d’une borne publique, le montant du dispositif est très certainement faible au regard de son potentiel médiatique. L’initiative pourrait inspirer d’autres constructeurs et pourquoi pas se muer en stratégie marketing classique pour accélérer le passage à l’électrique. Le bouche-à-oreille et l’expérience propre sont d’excellents moyens pour promouvoir la voiture à batterie.

L’idée est en tout cas pertinente pour contrecarrer l’image de véhicule purement urbain trop souvent associée à l’électrique. Il est effectivement bien plus pratique de rouler en voiture branchée à la campagne qu’en ville, où la recharge est souvent réservée aux quelques personnes disposant d’un parking privatif. L’autonomie offerte par les modèles récents permet d’assurer confortablement les déplacements quotidiens moyens, même en zone reculée. Les habitants d’Appy seront probablement surpris de pouvoir boucler l’aller-retour entre leur village et Toulouse (234 km) en une seule charge.