A l’honneur du stand Renault à Genève, le SUV Kadjar pourrait être décliné en version hybride rechargeable dès 2018. Une motorisation qui pourrait également équiper le Qashqai de Nissan.

L’information a été diffusée par le site Le Point qui annonce que cette version hybride rechargeable essence, attendue pour 2018, disposera d’une chaîne de traction issue du concept Eolab présenté à Paris en octobre dernier.

L’objectif du constructeur serait de proposer un véhicule doté de 50 kilomètres d’autonomie avec des émissions de CO2 inférieures à 50 g/km en cycle NEDC.

Aussi chez Nissan ?

Toujours selon Le Point, le Qashqai devrait également bénéficier de la même chaîne de traction, sa commercialisation pouvant même intervenir avant celle du Kadjar PHEV.

Publicité


Faute de communiqué officiel du constructeur, ces informations sont évidemment à prendre avec la plus grande prudence…

Publicité