Essayer Renault et Valeo vont produire un moteur « made in France » plus propre ?

Configurez votre véhicule Renault et Valeo vont produire un moteur « made in France » plus propre ou demandez un essai gratuitement.

Renault et deux de ses partenaires ont annoncé un nouveau moteur pour voitures électriques. Capable de produire 200 kW, celui-ci sera dépourvu de terres rares.

Renault a annoncé s’associer à Valeo et Valeo Siemens eAutomotive pour fabriquer un nouveau moteur électrique. Les trois firmes ont décidé de co-développer et produire un groupe motopropulseur de nouvelle génération. Réalisant déjà la production des moteurs de la ZOE, l’usine normande de Cléon en assurera la fabrication.

Un moteur électrique sans terres rares

Ce nouveau moteur permettra d’éliminer les terres rares, et demandera moins d’énergie pour développer davantage de puissance. Le travail des trois firmes se concentrera notamment sur deux pièces cruciales, le rotor et le stator.

Renault se chargera de concevoir et produire le moteur synchrone à excitation électrique, qui gagnera en rendement. L’architecture du moteur sera également de la responsabilité du constructeur au losange. Ce développement fait notamment partie du plan de transition électrique de la marque.

Valeo et de Valeo Siemens eAutomotive auront à charge la fabrication du stator. L’objectif est de profiter de l’expérience de Valeo dans l’assemblage des fils de cuivre. Ainsi, il sera possible d’avoir une meilleure densité de cuivre dans le stator, générant davantage de puissance.

Les trois entreprises annoncent que le moteur produira 200 kW, soit 272 chevaux, et sera prêt en 2027. Il sera le premier groupe motopropulseur sans terres rares à développer autant de puissance.