La batterie d'une Renault Zoé.

Selon une information diffusée ce jour par le quotidien Les Echos, Renault devrait doubler l’autonomie de ses voitures électriques dans les prochaines années.

« Nous visons un doublement de l’autonomie, ce qui devrait permettre de rouler 300 kilomètres en conditions réelles et 400 kilomètres en cycle homologué » a précisé Béatrice Foucher, Directrice du Programme VE de Renault.

Selon Les Echos, la prochaine batterie de Renault délivrera, à taille et coût comparables, deux fois plus de densité énergétique que celle embarquée à bord des Zoé actuelles. L’arrivée de ce nouveau pack pourrait intervenir en 2017-2018, lors du restylage de la Zoé.

48 kWh pour la Nissan Leaf

Egalement concernée par ces évolutions, la Nissan Leaf devrait aussi voir son autonomie augmenter dans les années à venir et le constructeur travaillerait sur un pack batteries avoisinant les 48 kWh.



«  On sera prêt pour une toute nouvelle Leaf dès 2017 », a précisé une source relayée par Les Echos. Reste néanmoins à savoir si Nissan continuera à se fournir chez NEC ou si il fera appel, comme Renault, à la technologie du coréen LG Chem.

Développer le marché de l’occasion

«  Avec ces batteries, l’objectif est aussi de développer un réel marché de l’occasion, qui n’existe pas aujourd’hui » précise Béatrice Foucher.

Renault réfléchit ainsi à la mise en place d’offres de reprise spécifiques qui permettraient aux possesseurs actuels de Zoé de bénéficier d’un modèle de toute dernière génération. Les véhicules de seconde main seront quant à eux utilisés dans le réseau où ils seront proposés à des tarifs beaucoup plus abordables…