Lancée il y a deux ans, la Porsche Taycan s’offre sa première mise à jour technique et stylistique, tout en promettant plus d’autonomie.

Au mois de septembre 2019, Porsche ouvrait un nouveau chapitre dans son histoire avec le Taycan, sa première voiture électrique. Deux ans après et le relatif succès de la berline confirmant ses choix, la firme de Zuffenhausen apporte une première mise à jour importante.

Si les valeurs WLTP sont inchangées (pas de nouvelle homologation), la Porsche Taycan promet néanmoins une meilleure autonomie grâce aux différentes améliorations en matière de gestion moteur. Ainsi, en mode Normal et Range, le moteur avant est entièrement désactivé. Selon la situation, le moteur arrière peut aussi se mettre en veille et placer la voiture sur un mode roues libres.

Le retour du Rubystone Red !

Aussi, le système de conditionnement de la batterie avant la charge, baptisé Turbo Charging Planner, fait monter plus haut en température la batterie avant une recharge rapide prévue par la navigation. Et ce dans le but d’optimiser la puissance de recharge.

Outre les modifications techniques, la Porsche Taycan peut désormais être pilotée à distance, depuis son smartphone, pour les manœuvres de stationnement. En outre, le catalogue de personnalisation est encore plus poussé avec l’apparition des nuanciers Paint to Sample et Paint to Sample Plus : les couleurs cultes et flashy sont ainsi de retour, à l’image du superbe Rubystone Red de la Porsche 964 ou du Riviera Blue des 993. Nostalgie, quand tu nous tiens !