Déjà confirmé en version utilitaire e-Expert, le fourgon électrique Peugeot se convertit aussi en navette e-Traveller. Capable d'embarquer jusqu’à 9 personnes à bord, il propose deux batteries au choix.

Des SUV, citadines, utilitaires électriques, c’est bien beau, mais si je dois transporter une équipe de handball ou mes collègues ? Justement, Peugeot ouvre sa solution au déplacement de passagers, grâce à son récent utilitaire.

Jusqu’à 330 km par charge

En mai 2020, l’e-Expert venait compléter l’offre électrique du Lion, initiée depuis de nombreuses années par le Partner Electric. La marque ne s’arrêtera pas là, puisque le plus grand, le fourgon e-Boxer, sera aussi disponible. Mais avant cela, le Peugeot e-Traveller fait surface. L’espace de chargement est ainsi en majorité dédié aux sièges, afin d’accueillir jusqu’à 9 personnes au total.

Existant en version thermique, la navette adopte le même moteur électrique que l’Expert. Puissant de 100 kW (136 ch), il offre deux choix de batteries : 50 ou 75 kWh. La première permet 230 km d’autonomie, la seconde 330 km, la recharge étant permise jusqu’à 100 kW. Comme les autres modèles, le chargeur triphasé 11 kW est en option. Trois longueurs sont également au choix : Compact (4,60 m), Standard (4,95 m) et Long (5,30 m). Deux finitions viennent animer la gamme, avec Active et Allure.

Si Peugeot propose l’e-Traveller aux particuliers, il se destine aussi aux professionnels. Navette pour déplacements, aéroports, entreprises, il adopte deux versions Business et Business VIP. Le lancement de ce Peugeot e-Traveller est prévu « au second semestre », à un prix encore inconnu. Sa production est française. Elle sera réalisée aux côtés des utilitaires sur le site de Valenciennes (Nord). Le e-Traveller sera rejoint ultérieurement par le Citroën ë-Spacetourer et un cousin Opel Zafira-e Life.