Le directeur de la marque automobile française Jean-Philippe Imparato a communiqué les chiffres de ventes de la Peugeot 208 électrique sur le plateau de BFM Business.

En juin, le bonus et la prime à la conversion gonflés ont soutenu les ventes de voitures électrifiées. Selon le CCFA, ce sont près de 45.000 véhicules, soit 6,3% du marché français. Mais certaines marques sont bien plus dynamiques que d’autre sur ce segment.

Interrogé par BFM Business, Jean-Philippe Imparato, directeur de Peugeot, s’est montré très surpris par les chiffres : « sur le premier semestre, je pense que mondialement on est à 17 % de parts de nos commandes strictement électriques ».

« Sur la France, on est à 22% », précise-t-il, « et si je cite les chiffres du dernier weekend de portes ouvertes en juin, celui de la réouverture, 26% des 208 vendues étaient électriques ». Pour corriger, l’e-208 représente 23% des 38.863 ventes du modèle.

Peugeot à peine au-dessus du marché électrique

La Peugeot e-208 est de loin le plus populaire des électriques de la marque, devant l’e-2008. La citadine a cumulé 8.954 exemplaires sur 6 mois, contre seulement 795 pour le SUV. Attention, dans les faits, cela constitue seulement 9.749 unités sur 127.912 au total, soit 7,6% des ventes de Peugeot. C’est aussi 21,7 % de toutes les électriques immatriculées en France depuis le début de l’année.

Ventes voitures électriques Peugeot France 2020

Récapitulatif des ventes de voitures de janvier à juin 2020 (sources : CCFA, AVERE-France)

Les hybrides rechargeables ont aussi le vent en poupe mais avec un succès moindre que l’électrique « Les plug-in hybrides évoluent entre 13 et 15% » précise Imparato. « Ce sont des voitures plus chères, dont le niveau de gamme est supérieur » justifie-t-il. Il évoque la part de marché des 508 et 3008 Hybrid, éligibles au bonus de 2.000 €, actif depuis le 1er juin pour les modèles sous 50.000 €. Chez le cousin DS, les DS3 et DS7 font mieux, avec 33% de parts en 2020.