La Norvège clôture une nouvelle année record dans le domaine de l'électro-mobilité avec 18.017 voitures électriques immatriculées en 2014.

La progression du marché norvégien fait rêver ! Alors que le pays nordique avait déjà battu son propre record en 2013 avec 7.845 voitures électriques immatriculées, les ventes se sont largement envolées en 2014 pour atteindre 18.017 unités, soit 130 % d’augmentation par rapport à l’année précédente ! En 2014, le taux de pénétration moyen des véhicules électriques a été de 12.7 %. En d’autres termes plus d’une voiture neuve sur dix immatriculée en Norvège est électrique !

Des statistiques qui pourraient même être revues à la hausse puisque les quadricycles électriques et les hybrides rechargeables n’y sont pas inclus, ce qui aurait permis de franchir le cap des 20.000 immatriculations.

Volkswagen en tête des ventes

Si Nissan avait largement dominé les ventes en 2013 avec 58.6 % de parts de marché, l’arrivée de nombreux modèles concurrents a changé la donne en 2014. Résultat : Volkswagen vole la première place au constructeur japonais avec 4.970 voitures électriques immatriculées. Nissan n’est cependant pas très loin derrière avec 4.857 immatriculations.



Le Californien Tesla prend la troisième place du classement avec 4.031 immatriculations, soit plus du double par rapport à 2013. BMW voit également les ventes de sa i3 multipliées par quatre avec un total de 2.039 immatriculations en 2014.

Arrivée en fin d’année, la Kia Soul EV réalise un excellent démarrage avec 441 unités écoulées en 2014 ce qui laisse présager une très bonne année 2015 pour le constructeur coréen.

Du côté des constructeurs français, les résultats sont plutôt décevants avec seulement 432 immatriculations chez Renault et 663 pour PSA.

Pour 2015, l’association norvégienne des véhicules électriques prévoit une nouvelle hausse des ventes avec un volume estimé entre 20.000 et 25.000 exemplaires…