Michelin s’intéresse davantage au développement durable : le manufacturier envisage de produire des pneus en plastique recyclé.

Conscient de l’impact de ses produits sur l’environnement, Michelin réfléchit à une nouvelle approche plus écoresponsable de son activité. Ainsi sont nés les Michelin e-Primacy et Pilot Sport EV, des pneus adaptés aux mobilités propres, mais aussi issus d’un processus de fabrication moins lourd en CO2 depuis le début de la chaîne.

Désormais, le manufacturier français s’intéresse de près à des solutions de fabrications alternatives, et plus précisément sur les matières premières. Michelin annonce s’associer à l’entreprise française Carbios pour développer des pneus fabriqués à partir de polyéthylène téréphtalate (PET), autrement connu sous le nom de plastique recyclé.

 



D’après Nicholas Seeboth, le directeur de la recherche sur les polymères chez Michelin, les premiers prototypes de pneu ont affiché des capacités et des performances identiques à des gommes fabriquées avec des produits pétroliers.

Les résultats des premiers essais n’ont pas été communiqués. En revanche, Michelin promet une arrivée progressive de ce processus de fabrication. Le manufacturier envisage d’utiliser des matériaux recyclés pour 40 % de sa production d’ici 2030. En 2050, tous les pneus Michelin utiliseront des matériaux écoresponsables.