Pour répondre aux besoins spécifiques des voitures électriques, Michelin dévoile le nouveau Pilot Sport EV.

Les pneus spécifiques aux voitures électriques ont disparu du marché aussi vite qu’ils sont apparus il y a près de dix ans. Alors que l’offre dédiée est inexistante, Michelin s’attaque au marché qui s’annonce grandissant : après le Michelin e-Primacy, c’est au tour du Pilot Sport EV de voir le jour.

Comme son nom l’indique, le Pilot Sport EV prendra place aux côtés des autres pneus de la gamme sportive de Michelin. Il s’adressera donc notamment aux conducteurs plus sensibles au toucher de route et à l’adhérence en virage qu’au confort ou à la longévité.



Le manufacturier français promet une juste balance des performances, entre adhérence et résistance au roulement. À ce titre, Michelin affirme avoir effectué un essai avec une voiture électrique de 2 151 kg, qui a pu parcourir 60 km de plus avec les Pilot Sport EV par rapport au Pilot Sport SUV de même taille. Notons que s’il est classé en catégorie B au chapitre économie d’énergie, il se montre moins performant en matière d’adhérence sur sol mouillé avec la lettre B, quand les Pilot Sport SUV et Pilot Sport 4s sont classifiés A.

Un pneu plus silencieux à bord et neutre en carbone

Le Pilot Sport EV se promet plus silencieux de l’ordre de 20 % dans l’habitacle grâce à la technologie maison Acoustic, qui prend la forme d’une bande à l’intérieur du pneu qui absorbe les résonances. Ce qui devrait être peu perceptible à l’usage, puisqu’à dimension équivalente (255/45 20), le Pilot Sport EV présente un niveau de nuisances sonores similaire au Pilot Sport 4 SUV (72 dB) et même légèrement supérieur au Pilot Sport 4s (71 dB).

À l’instar du Michelin e-Primacy, le Pilot Sport EV promet d’être neutre en CO2 depuis sa fabrication jusqu’à son arrivée en boutique, Michelin s’étant engagé à financer des projets visant à absorber ou éviter les émissions de CO2. Le pneu sera disponible au cours de l’année avec des dimensions allant de 18 pouces à 22 pouces.