À l’approche de sa présentation officielle, la Mercedes EQS commence sa campagne d’effeuillage.

Prochaine grande étape dans la stratégie d’électrification de la gamme, la Mercedes EQS verra le jour rapidement pour une commercialisation en fin d’année prochaine. Toujours camouflée lors de ses apparitions dans l’actualité, la berline électrique se montre presque timidement dans un nouveau teaser.

Appartenant à la gamme EQ de la marque de Stuttgart, l’EQS adoptera la signature stylistique initiée par le Mercedes EQC. La proue se distinguera par deux phares effilés (façon Mercedes Classe A), reliés par un bandeau lumineux à LED. La calandre pleine surplombera un bouclier suggestif et partiellement ouvert. Notons que si le concept annonciateur faisait confiance à des rétroviseurs par caméra, la routière de série conservera des miroirs traditionnels.

Publicité


Un habitacle aussi propre que la motorisation

Mercedes profite de son teaser pour annoncer la présence d’un filtre à particules de type HEPA pour l’habitacle. D’un volume de 10 litres et d’une taille similaire à une feuille A4, il assurera, selon le constructeur, « la meilleure qualité de l’air à l’intérieur ». Ce dispositif disponible en option se chargera de retenir les oxydes d’azote, le dioxyde de souffre, les odeurs et toutes autres poussières afin de confier à l’habitacle un environnement aussi sain qu’une salle d’opération.

L’argument commercial est de poids en cette période de crise sanitaire où la filtration de l’air est au cœur de toutes les discussions. La Mercedes EQS mettra aussi en avant un autre argument pour briller : son autonomie. Équipée d’un pack de batteries CATL, elle devrait viser les 700 km en une seule charge sur un cycle WLTP.

Publicité