Attendue au printemps 2016 en versions V6 essence et diesel, la Maserati Levante sera déclinée en version hybride rechargeable à partir de 2018 avec une technologie issue de la Chrysler Pacifica.

Bien décidé à proposer une déclinaison hybride rechargeable sur l’ensemble des modèles de sa gamme, Maserati commencera sa transition avec la Levante qu’il vient de révéler au salon de l’automobile de Genève.

Sous le capot, cette future Maserati Levante hybride rechargeable reprendra les mêmes caractéristiques que le Chrysler Pacifica, un monospace hybride rechargeable révélé en début d’année au salon de l’automobile de Détroit (voir notre article). Pour le constructeur, il s’agit de tirer profit de l’expérience de Chrysler, également propriété du groupe FCA. « Faire cela de manière autonome serait suicidaire » a souligné Harald Wester, PDG de Maserati, lors d’un entretien accordé à Motor Trend.

Sa motorisation hybride se composera ainsi d’un V6 essence 3.6 litres à cycle Atkinson associé à deux moteurs électriques alimentés par un pack batteries lithium-ion de 16 kWh autorisant jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie. Au total, le système hybride pourra délivrer jusqu’à 248 chevaux de puissance, ce qui peut paraitre un peu juste par rapport au Porsche Cayenne, l’un de ses principaux concurrents, qui annonce 333 chevaux dans sa déclinaison hybride rechargeable.



La Maserati Levante hybride rechargeable devrait son apparition sur le marché vers début 2018. Pour l’heure son tarif n’est pas précisé.