Lynk&Co a mis la touche finale au modèle définitif dérivé du Zero Concept, son premier véhicule électrique. Celui-ci est désormais entré en production test avant le lancement de la fabrication en série. Le constructeur espère toujours le mettre en vente durant le deuxième semestre de 2021.

Quelques mois après sa présentation, le Zero Concept de Lynk&Co est déjà prêt pour la production. La filiale de Geely, géant chinois de l’automobile, travaille en effet sur son développement depuis l’automne.

Cette berline « zéro émission » utilise la plateforme SEA, pour Sustainable Experience Architecture. En français : architecture d’expérience durable. Cette plateforme servira aussi aux autres marques du groupe, dont Geely, Volvo et Polestar.

L’idée de durabilité est chère à Lynk&Co, qui a choisi des matériaux conçus en filets de pêche recyclés pour l’intérieur. Cette technique, de plus en plus utilisée, est également plébiscitée par Henri Fisker. Sous la carrosserie plutôt séduisante de cette berline, Lynk&Co met le paquet pour en faire une référence.



La batterie de 100 kWh devrait permettre au modèle dérivé du Zero Concept de parcourir 700 km en cycle NEDC. Cela devrait tout de même représenter plus de 500 kilomètres d’autonomie en cycle WLTP. La berline ne sacrifiera pas non plus ses performances sur l’autel de l’efficience, avec un 0 à 100 km/h annoncé en 4 secondes. La commercialisation devrait intervenir dans la deuxième partie d’année 2021.