Polestar

Essayer Polestar 2 ?

Configurez votre véhicule Polestar 2 ou demandez un essai gratuitement.

Polestar commence à honorer le contrat historique qui le lie à Hertz avec une première vague de livraison.

Afin de ne donner aucun faux espoir, commençons tout de suite par l’aspect décevant : cela ne concerne pas la France où la production de Polestar reste un fruit défendu, mais les États-Unis. En effet, le constructeur de voitures électriques a annoncé que la première série de livraisons des 65 000 Polestar 2 avait débuté pour l’entreprise de location Hertz plus que jamais bien nommée à la suite d’un accord passé en avril dernier.

« Notre partenariat avec Hertz est une étape importante et excitante qui offre une opportunité à de très nombreux nouveaux clients potentiels d’expérimenter une voiture électrique pour la première fois, et ce sera une Polestar », a dit Thomas Ingenlath, patron de la marque, dans un communiqué. « Avec plus de 55 000 Polestar déjà sur la route sur nos 25 marchés à travers le monde, on ne peut douter que notre marque progresse à une vitesse incroyable. »

À lire aussi Essai Polestar 2 : la tueuse de Tesla que vous ne pouvez pas acheter en France

Évidemment, Polestar ne pouvait s’empêcher d’indiquer qu’il s’agissait là du plus gros achat de voitures électriques de l’Histoire, un clin d’œil appuyé en direction de son rival Tesla qui, en octobre dernier, avait reçu un bon de commande de 100 000 Model 3 avec le loueur. Cependant, l’accord n’est pas allé plus loin que le communiqué de presse de Hertz après lequel Elon Musk avait tweeté que « aucun contrat n’a encore été signé », mettant fin à l’opération.