Selon une vétérinaire interrogée par RMC, les chats auraient plus de chances d’être renversés par des véhicules hybride ou électrique, car trop silencieux.

Le titre peut faire sourire, mais pour Laeticia Barlerin, c’est sérieux et « ce n’est pas anecdotique ». Selon cette vétérinaire et comportementaliste animalière, les véhicules électriques entraîneraient une surmortalité chez les chats.

Pour elle, l’explication est simple. «Dans des cas particuliers, chez le domicile du propriétaire ayant une voiture électrique ou hybride, le chat aime se mettre sous les voitures» a-t-elle déclaré au micro de RMC, « le chat a le statut de proie et de prédateur ; sous les voitures, il voit sans être vu et est à l’abri. Ils aiment bien se mettre sous les voitures pour avoir de la chaleur, et en été pour être à l’ombre ».

« Quand le moteur se met en marche, ils doivent partir » précise la comportementaliste , «sauf que si vous achetez une voiture hybride ou thermique ou électrique, ils n’ont pas ce réflexe-là puisqu’ils n’entendent pas la voiture démarrer. »



C’est ce cas qui entraînerait des accidents, mais en revanche, elle ne fournit aucun chiffre. Seule statistique apportée par la vétérinaire, les véhicules – toutes motorisations confondues – sont responsables de la mort d’un félin (allant à l‘extérieur) sur cinq. On notera que les chats ne viendront pas sous une voiture électrique pour la chaleur, la forte dissipation thermique étant une caractéristique propre aux moteurs essence et diesel. Cela reste vrai en outre pour les véhicules hybrides.

Un son obligatoire, mais pas à l’arrêt

Depuis le 1er juillet 2019, toutes les voitures homologuées en Union Européenne doivent posséder un AVAS (Acoustic Vehicle Alerting System). En 2021, tous les véhicules neufs vendus devront se doter d’un tel dispositif. En France, ce système émet un bruit de moteur ou original à intensité variable selon la vitesse, et ce jusqu’à 20 km/h. Certains constructeurs n’ont pas attendu la directive européenne, par exemple la Renault ZOE équipée depuis 2013.

Ce son n’est cependant pas présent lorsque le véhicule est immobilisé. Précaution donc, vérifiez si besoin sous votre véhicule électrique, qu’un félin ne soit pas venu s’y lotir, conseille L. Barlerin. Elle estime également qu’un avertisseur sonore type camion en marche arrière « devrait être généralisé » sur les électriques et hybrides.