Jusqu'ici limités à 120 kW de puissance, les superchargeurs du groupe californien passent progressivement à 150 kW par le biais d'une mise à jour. Une étape préalable à l'arrivée de la V3 des superchargeurs, annoncée pour fin 2019.

Selon les informations que nous a communiqué Tesla France, la montée en puissance des superchargeurs a débuté hier soir, mercredi 28 août, par le biais d’une mise à jour déployée progressivement. Sans toucher à la configuration matérielle des superchargeurs, celle-ci permet de faire passer leur puissance en crête de 120 à 150 kW. Un changement déjà observé par certains propriétaires, ravis de relayer leur découverte sur la page Facebook du Club Tesla France.

« Combiné à la fonctionnalité de pré-conditionnement de la batterie déployée sur notre flotte il y a quelques mois, ceci permettra à tous les propriétaires de Tesla de bénéficier d’une recharge encore plus rapide » nous explique un représentant français de la marque. Alors que les clients de la marque chargent en moyenne entre 15 et 30 minutes par session, cette mise à jour permettra de profiter d’une autonomie élargie pour le même temps d’arrêt. Un pic de puissance qui dépendra toutefois de la taille et de l’âge du pack batterie mais aussi du niveau de charge et de la température du pack au moment du raccordement à la borne.



La V3 pour fin 2019

Pour Tesla, cette mise à jour n’est qu’une étape intermédiaire. A compter du 4e trimestre 2019, les premiers superchargeurs V3 arriveront en Europe. Déjà déployés sur certaines stations en Amérique du Nord, ils autoriseront une puissance allant jusqu’à 250 kW pour la Model 3 et 200 kW pour les Model S et Model X.

En France, le réseau superchargeurs de Tesla compte actuellement plus de 570 bornes réparties sur 70 stations. Un réseau appelé à s’étendre. D’ici à fin 2020, la marque prévoit le déploiement de 30 nouvelles stations à travers l’Hexagone.