Face à l’arrivée de concurrents, Volkswagen révise les prix de son utilitaire électrique e-Crafer dont le tarif d’accès est passe à 54.880 € hors taxes.

Commercialisé il y a seulement un an, le fourgon électrique seul sur son créneau est désormais à la lutte. Si le Maxus EV80 et le Gruau Electron II sont peu écoulés, le Renault Master Z.E. est une véritable menace. Et ce n’est pas fini, puisque le trio Peugeot-Citroën-Opel se placera en 2020, tout comme le Mercedes eSprinter.

Relativement cher au lancement, le Volkswagen e-Crafter revoit sa copie. Auparavant disponible à 69.500 €, il tronque son offre à 54.880 € hors taxes. Une baisse de 20% ou de 14.620 € pour le fourgon électrique.

Objectif : battre le Master Z.E. !

C’est encore davantage que le Master Z.E, démarrant à 46.100 € HT. Les caractéristiques sont similaires, le VW adoptant une batterie de 35,8 kWh contre 33 kWh pour le Français. L’autonomie est cependant à l’avantage de ce dernier, avec 193 km NEDC contre 173 pour l’Allemand. Comptez respectivement 120 et 110 km en utilisation réelle. Normal, la puissance est de seulement 78 ch (57 kW) contre les 136 ch (100 kW) du rival. Mais en revanche, l’e-Crafter propose une recharge de 40 kW, contre seulement 7,4 kW maximum sur le Renault.

L’équipement du Volkswagen e-Crafter est inchangé. La marque indique que la dotation de série comprend toujours la caméra de recul, la climatisation, le détecteur de fatigue ou l’écran 8 pouces avec GPS.