Attendue cette année en Europe, la version électrique du Ssangyong Korando s’opposera aux Kia Niro et Hyundai Kona électriques.

Discrète en France avec moins de 200 immatriculations réalisées en 2020, la marque sud-coréenne SsangYong s’apprête à lancer sa toute première voiture en Europe. Attendu cette année, le SsangYong Korando e-Motion fera appel à un bloc de 190 chevaux. Installé sur le train avant, celui-ci autorisera 155 km/h de vitesse de pointe pour un 0 à 100 km/h abattu en un peu moins de 10 secondes.

Cumulant 61,5 kWh, la batterie offrira un peu plus de 300 km d’autonomie avec une charge. Des caractéristiques assez proches des Hyundai Kona et Kia Niro électriques qui combinent un moteur électrique de 204 chevaux à une batterie de 64 kWh.

Sur le plan esthétique, la version électrique du Korando n’affichera pas de grosses différences avec les déclinaisons thermiques. L’unique visuel laisse entrevoir une calandre pleine et de nouvelles jantes aérodynamiques censées optimiser l’autonomie. En matière de gabarit, les mensurations seront également identiques. Avec 4,45 m en longueur, le Korando électrique affichera 10 cm de plus que le Kia e-Niro (4,35 m).



La mise en production du Korando électrique est prévue au mois d’août. Il sera suivi en 2022 par un second SUV électrique.