Elon Musk a donné des nouvelles du Full Self Driving, le mode entièrement autonome de Tesla. Cette version très poussée de l’Autopilot va encore prendre du retard et n’arrivera qu’en mai ou en juin.

Tesla continue de développer son mode entièrement autonome nommé Full Self Driving. Le programme de tests se poursuit avec des employés de la marque et des clients triés sur le volet. Le PDG de Tesla, Elon Musk, a donné des nouvelles à son sujet.

« Un timing pour mai est inspirant », a écrit l’Américain sur Twitter. « Cela dépend de la manière dont la beta limitée de la V9.0 se déroule. Mais je serais surpris que la beta élargie arrive plus tard qu’en juin ».

La neuvième version du Full Self Driving retirera la dépendance à la lecture des radars. Le système sera désormais capable de voir lui-même les alentours des voitures grâce aux caméras. Ainsi, c’est la dernière étape pour que le conducteur puisse se reposer entièrement sur sa voiture.



Le Full Self Driving découle de l’Autopilot de Tesla mais a subi une refonte complète l’an dernier. Musk compte sur ce système pour équiper, dans le futur, ses flottes de Robotaxis. En attendant, c’est sur les voitures des clients que le Full Self Driving débarquera dans les deux prochains mois. Les abonnements ouvriront le mois prochain, puisque le système reposera sur une formule de paiement mensuel.