L'Infiniti EMERG-E au salon de Genève

À la suite de ventes décevantes, la marque de luxe de Nissan a revu ses objectifs et va laisser de côté pour un temps les automobiles sportives et électriques.

En effet, Infiniti n’a vendu que 170 000 voitures en 2012.

Johan de Nysschen, patron depuis l’année dernière, a déclarer préférer assurer la croissance de la marque, plutôt que de chercher à atteindre les objectifs précédents jugés illusoires.

Ainsi, le plan de lancer une électrique au cours des 3 prochaines années va être mis en suspens. De même, le concept e-Merge coupé sport (photo) restera à l’état de concept, ou alors il sera transformé afin de rencontrer une cible de consommateurs qui soit la plus étendue possible. Johan de Nysschen annonce également qu’Infiniti va désormais se concentrer sur les voitures de luxe hautes performances, aux dépens des voitures de sport.



L’objectif de vente est de 500 000 unités d’ici à 2017. Toutefois, les dirigeants savent que ce sera difficile. Pour tenter de l’atteindre, la marque prévoit de s’étendre aux marchés du Japon et du Royaume-Uni.