Après avoir enregistré des résultats record fin 2020, la voiture électrique entame 2021 beaucoup plus timidement.

Alors qu’elle réalisait en décembre un mois à plus de 20 000 immatriculations, la voiture électrique démarre 2021 au ralenti. Selon les données publiées par le CCFA, 6 469 voitures électriques ont été immatriculées en France en janvier. Là où elle s’accaparait plus de 13 % du marché en décembre, la voiture électrique n’a représenté que 5,1 % des ventes au cours du mois écoulé.

Une fois encore, c’est la Renault ZOE qui tire vers le haut ou vers le bas les ventes du marché français. En l’occurrence, le mois de janvier n’a pas été fou pour la citadine au losange qui ne s’est écoulée qu’à 1 013 exemplaires. C’est presque 6 fois moins que les quelque 6 000 immatriculations réalisées en décembre.

L’hybride rechargeable fait mieux que l’électrique

En octobre dernier, les immatriculations de voitures hybrides rechargeables avaient pour la première fois dépassé celles de voitures électriques, mais avec seulement quelques dizaines d’unités de différence. En janvier, l’avance est plus confortable. Avec 8 185 unités écoulées, l’hybride rechargeable affiche 1 700 immatriculations de plus que l’électrique. Le segment s’accapare ainsi 6,5 % du segment du neuf.



Comme à l’accoutumée, nous reviendrons plus en détail sur les résultats de chaque modèle lors d’un prochain article.

!function(e,i,n,s){var t= »InfogramEmbeds »,d=e.getElementsByTagName(« script »)[0];if(window[t]&&window[t].initialized)window[t].process&&window[t].process();else if(!e.getElementById(n)){var o=e.createElement(« script »);o.async=1,o.id=n,o.src= »https://e.infogram.com/js/dist/embed-loader-min.js »,d.parentNode.insertBefore(o,d)}}(document,0, »infogram-async »);

Avis de l'auteur

Faut-il s’étonner d’un tel résultat ? Pas vraiment, car les constructeurs ont été nombreux à accélérer leurs livraisons de voitures électriques en fin d’année. Une façon de compenser les retards pris lors du second confinement, mais aussi d’intégrer sur 2020 un maximum de véhicules électriques. Objectif : baisser la moyenne CO2 pour rentrer dans les clous de la nouvelle réglementation CAFE européenne.

Les résultats du mois de janvier restent malgré tout assez décevants et je m’attendais davantage à ce que le marché tourne autour des 10 000 immatriculations. Comme expliqué dans l’article, la ZOE reste en grande partie responsable du résultat global. 1 013 immatriculations, ça n’est vraiment pas beaucoup et il faut remonter à mai 2020 pour voir la citadine afficher un tel résultat.

Il n’y a toutefois pas beaucoup d’inquiétude à avoir quant à l’évolution du marché. Les normes CO2 européennes restant plus que jamais d’actualité, les chiffres devraient repartir à la hausse au cours des prochains mois.