Avec plus de 9400 immatriculations enregistrées, la voiture électrique garde sa dynamique et a représenté 5,6 % des ventes de voitures neuves au cours du mois écoulé.

Sans parvenir à égaler le record historique établi en janvier, la voiture électrique garde un bon rythme dans l’Hexagone. Avec 9451 unités écoulées, le segment a représenté 5,6 % de l’ensemble des voitures particulières neuves immatriculées en février. De bons résultats que l’on retrouve aussi sur les hybrides rechargeables. Avec 3885 immatriculations réalisées, le segment surpasse le record du mois précédent et s’accapare 2,3 % du marché.

Au classement par modèles, il nous faudra encore attendre quelques jours et la publication du baromètre mensuel de l’AVERE France pour avoir accès aux données complètes. On connait toutefois les résultats de deux modèles. Après un mois de janvier au-dessus du seuil des 5000 immatriculations, la Renault ZOE réalise un mois de février un peu plus calme avec 3076 unités écoulées. A l’inverse, la Tesla Model 3  casse la baraque en février avec 1025 exemplaires écoulés. De quoi compenser la grosse accalmie du mois de janvier (124 immatriculations).

Essence et diesel en chute libre

Si les ventes de voitures électriques et hybrides décollent, celles des modèles traditionnels tendent à s’écrouler. Comparativement à la même période en 2019, les immatriculations de voitures diesel ont reculé de 11,26 % et celles de voitures essence de 22,6 %

2 mois 20192 mois 2020Evolution
Diesel114612101704-11.26%
Essence189160146416-22.60%
Electrique593820403+ 243.60%
Hybride non rechargeable1477725489+ 72.49%
Hybride rechargeable24247619+ 214.32%