Le constructeur coréen versera dans la nostalgie pour ses véhicules électriques dont les futures orientations esthétiques seront préfigurées par un concept-car évoquant la Pony des années 70.

Hyundai va constituer un stand assez électrifié pour le prochain Salon de Francfort. Après une aguiche pour un concept de compétition électrique, le constructeur coréen vient illustrer un futur prototype.

Nommé Hyundai 45, cette étude de style sera 100% électrique, et sera présentée en avant-première le 10 septembre. Un nom qui évoque pour la marque la date de lancement de son premier modèle, la Pony de 1974, il y a donc 45 ans. Ainsi, la vue arrière proposée reprend les grandes lignes de la compacte d’antan. Les feux sont peut-être à diodes, mais de forme typiquement carrée, dans une bande lumineuse dynamique au logotype décentré.

Aucune donnée chiffrée pour cette compacte électrique, mais on espère une autonomie d’au moins 500 km. Actuellement, le Kona electric revendique 449 km en cycle WLTP dans sa version à batterie de 64 kWh.

Publicité


Une signature différente pour les Hyundai électriques ?

Comme EQ chez Mercedes ou les BMW i, Hyundai devrait différencier ses modèles à batteries du reste de la gamme. Aujourd’hui, les Ioniq et Kona electric sont très semblables à leurs homologues thermiques ou hybrides. Avec ce nouveau langage préfiguré par la Hyundai 45, la marque va imiter la Honda e, qui a aussi pris le rétro comme orientation esthétique.

La Hyundai Pony 1975 inspirant le concept électrique « 45 »

Publicité