Si l’Allemagne compte déjà plusieurs initiatives dans le domaine des stations à hydrogène, le projet H2 Mobility souhaite aller beaucoup plus loin et prévoit un programme de déploiement de 400 stations sur le territoire d’ici à 2023.

h2-mobility-hydrogene-1

Piloté par le gouvernement allemand, le programme H2 Mobility regroupe 6 acteurs majeurs du secteur – Air Liquide, Daimler, Linde, OMV, Shell et Total – avec pour objectif de construire un véritable réseau de stations de ravitaillement en hydrogène à travers l’Allemagne.

Le plan prévoit de passer rapidement à 100 stations opérationnelles au cours des prochaines années (contre 19 actuellement) puis 400 à l’horizon 2023. De quoi satisfaire les objectifs de la Directive AFI qui oblige chaque état membre de l’Union Européenne à établir une politique claire sur le déploiement des infrastructures de ravitaillement pour les carburants alternatifs.

400 millions d’euros d’investissements

Au total, les industriels partenaires et le gouvernement prévoient un investissement de 400 millions d’euros pour la construction de ce réseau qui devrait référence puisque l’Allemagne deviendra le premier pays européen à posséder un réseau inter-régional de stations de ravitaillement à hydrogène pour véhicules particuliers.

H2 Mobility – 400 stations à hydrogène pour l’Allemagne
Notez cet article