L’organisme indépendant a donné les résultats d’efficience de 24 voitures vendues en Europe. Les électriques Zoe et Kona EV sortent victorieuses.

Créé en 2018, le GreenNCAP est l’équivalent des crash-tests EuroNCAP, mais pour l’efficience des voitures. Cet organisme indépendant vient de livrer un lot de résultats pour 24 différents modèles. Parmi eux, figurent les voitures électriques Renault ZOE et Hyundai Kona, meilleures du bilan.

Le barème du GreenNCAP donne un résultat logique de 5 étoiles sur 5 pour ces deux véhicules. Il se concentre sur trois domaines : la pollution de l’air avec 5 catégories de gaz d’échappement, la consommation et les gaz à effet de serre. Évidemment, aucun gaz n’est émis par les moteurs électriques, donnant un tableau complètement vert et 10/10 à la ZOE et au Kona dans sa version 39 kWh.

Au final, les deux électriques ne se distinguent que par leurs consommations : 22,2 kWh/100 km en moyenne pour le Kona et 22,3 kWh pour la ZOE. La citadine au losange s’incline notamment sur autoroute avec une moyenne de 29,8 kWh/100 km contre 27,2 pour le Kona.

Publicité


Renault ZOE

Hyundai Kona

Batterie

52 kWh

39,2 kWh

Consommation moyenne

22,3 kWh/100 km

22,2 kWh/100 km

Consommation autoroute

29,8 kWh/100 km

27,2 kWh/100 km

Hybride : les modèles nippons en tête

Outre ces deux voitures électriques, deux modèles hybrides ont été testés par GreenNCAP. Le Toyota C-HR reçoit 3,5 étoiles pour sa version 1,8 litre 122 chevaux. Le crossover japonais se distingue avec peu de NOx mais beaucoup de particules émises. Par contre, sa consommation moyenne est de 5,4 l/100 km, contre 4,8 l/100 km WLTP officiels. Le Honda CR-V hybride 4×2 se contente de 2,5 étoiles. Le SUV japonais est meilleur que le Toyota en rejets de NOx ou N2O (protoxyde d’azote), mais clairement pire en particules et monoxyde de carbone (CO). Sa consommation mesurée est cependant quasi identique à celle annoncée par le cycle WLTP : 6,9 contre 7,0 l/100 km.

Publicité


Concernant les thermiques, certaines sont mieux notées que les deux hybrides. Par exemple, la Mercedes C220d automatique (diesel) reçoit une note de 3 étoiles, avec de bons résultats sauf en particules, N2O et CO2. Enfin, la meneuse du marché français, la Peugeot 208, obtient aussi 3 étoiles avec son bloc essence 1.2 PureTech 100 ch. Par contre, elle est moins performante que la Mercedes, car elle émet trop de CO et d’ammoniac (NH3).

Le GreenNCAP a aussi noté deux voitures au gaz naturel. La Seat Ibiza 1.0 TGI CNG récolte 3 étoiles, l’Audi A4 g-tron seulement deux. Ces motorisations rejettent notamment beaucoup d’ammoniac, particules et méthane (CH4). D’autres sont à côté de la plaque, comme le diesel Kia Sportage 1.6 CRDi 136 ch 4×4. Le Coréen est pénalisé par 1,5 étoile, pour une consommation bien supérieure aux valeurs officielles (6,9 vs 5,3-5,9 l/100 km) et une forte pollution en méthane.

Honda CR-V hybride 2018

Malgré sa motorisation hybride, le CR-V n’obtient que 2,5 étoiles

Publicité