Décliné en trois motorisations et deux configurations batteries, le GAC Aion LX est désormais disponible en précommande sur le marché chinois. Premières livraisons prévues pour le mois d’octobre.

Fort du succès de la berline, le groupe chinois GAC continue à étendre l’offre électrique de sa nouvelle gamme Aion avec le lancement d’un premier SUV électrique, concurrent direct du Tesla Model X.

Annoncé à partir de 250.000 yuans sur le marché chinois, soit aux alentours de 32.000 euros, le GAC Aion LX se décline en trois motorisations. En deux roues motrices, les deux premières délivrent respectivement jusqu’à 135 et 150 kW de puissance tandis que la dernière, à transmission intégrale, développe jusqu’à 300 kW pour un 0 à 100 km/h abattu en 3,9 secondes.

Côté batterie, le constructeur communique sur deux packs. Fourni par Farasis, le premier est doté de cellules NCM 523 et totalise 70 kWh de capacité énergétique pour une autonomie de l’ordre de 500 kilomètres selon le cycle NEDC. Equipé de cellules NCM 811 fournies par CATL, le second cumule 93 kWh et promet jusqu’à 650 kilomètres d’autonomie s’il est associé à la transmission deux roues motrices. Si les chiffres du cycle NEDC sont loin de la réalité, il est intéressant de constater que le SUV électrique de Aion semble avoir davantage d’autonomie que le Model X, homologué à 565 kilomètres. Du moins sur le papier…

Puissance moteurBatterieAutonomie
AION LX 60135 kW (2WD)70 kWh503 km
AION LX 70135 kW (2WD)Nc520 km
AION LX 80150 kW (2WD)93 kWh650 km
AION LX 80D300 kW (4WD)93 kWh600 km

Bon démarrage pour la Aion S

En dehors de ce nouveau SUV électrique, Aion commercialise déjà depuis quelques mois une berline électrique. Rivale de la Model 3, la GAC Aion S cumule plus de 6000 immatriculations depuis son lancement, en mai dernier.

Dotée d’une motorisation de 135 kW, elle est déclinée en trois configurations batterie (49,4, 48,4 ou 58,8 kWh) pour une autonomie allant jusqu’à 500 kilomètres. Dans sa version d’entrée de gamme, le modèle est commercialisé à partir de 140.000 yuans une fois les aides déduites, soit 18.000 euros environ…

A ce stade, GAC ne dit pas s’il envisage de lancer la commercialisation de sa gamme Aion en Europe.