Catégories : Stratégie
| Sur
18 décembre 2019 19:16

Fusion actée entre PSA et Fiat-Chrysler

Par Hugo LARA @hugolaramars

Fusionner pour « être en première ligne de la nouvelle ère de la mobilité durable ». C’est l’objectif annoncé du groupe PSA après la signature d’un « accord de rapprochement engageant » avec le groupe FCA (Fiat-Chrysler). Un acte en vue d’une fusion à 50/50 de leurs activités afin de créer le quatrième plus grand groupe automobile du monde. L’alliance sera effective sous 12 à 15 mois selon un communiqué publié par PSA et permettra au nouveau géant de réaliser des économies importantes.

Les deux groupes promettent ainsi d’« investir massivement dans les technologies et les services qui vont façonner les mobilité du futur, tout en répondant au défi des réglementations sur les émissions de CO2 ». La nouvelle entité écoulera 8,7 millions de véhicules chaque année pour un chiffre d’affaires consolidé de près de 170 milliards d’euros. L’Europe conservera l’essentiel du marché avec 46% du chiffre d’affaires devant l’Amérique du Nord (43%). Depuis son futur siège prévu aux Pays-Bas, le géant unira 12 marques : Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS, Fiat, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot et Vauxhall. A noter que PSA annonce qu’aucune fermeture d’usine ne sera liée à la transaction. Les 400.000 salariés des deux groupes devraient donc tous rejoindre la nouvelle multinationale.

Hugo LARA @hugolaramars

Hugo est un journaliste spécialisé dans l'environnement, l'aménagement urbain, les transports propres et énergies renouvelables. Il sonde l'évolution des pays dans ces domaines et rêve de pouvoir un jour voyager en avion électrique.

Etiquettes : Fiat ChryslerPSA

Lire les commentaires

  • PSA va peut être pouvoir avoir accès aux crédits Tesla pour l'arranger dans ses calculs financiers par rapport aux amendes CO2...

    • Ce qui arrangeait FCA avec les crédits, c'est surtout la masse.
      FCA a la masse moyenne la plus faible mais se retrouve avec l'objectif le plus faible à atteindre (< 92 g/km).
      https://www.flotauto.com/pa-consulting-objectifs-co2-2021-20181214.html
      Les crédits font remonter la masse moyenne et donc l'objectif.
      https://www.automobile-propre.com/breves/nouvelle-fiat-500-electrique-sortie/#comment-271369
      Il leur suffit de produire et immatriculer (j'ai dit immatriculer pas vendre !) moins de 80 000 Fiat 500 électriques par an pour respecter l'objectif fixé.
      Le 1er lien permet aussi de voir que PSA est le 2nd constructeur pour la masse la plus faible (93 g).
      https://www.transportenvironment.org/sites/te/files/Electric-car-sales-2021.png
      Il leur suffit d'immatriculer 2 % de véhicules électrifiés pour atteindre leur objectif soit environ 60 000 e208 / an ou 60 000 Corsae, e208 et DS3 CB eTense.

      Non seulement, ils n'auront pas besoin des crédits mais ils ne paieront pas d'amende.

      80 000 / 1 000 000 c'est environ 8 %, ce qui est conforme aux calculs de T&E sur la deuxième colonne. Objectif qui tombe à 5 % si arrêt de vente des véhicules les plus émetteurs (à l'échappement) de CO2.

      • Merci Michel : mais tu publies un tableau 2021 - quid en 2020 ?
        à prendre en compte
        a) en France le bonus VE va diminuer , en Belgique il est de 0 déjà me semble t il, en janvier 2020 il baisse en NL etc. Bref un mouvement de fond de baisse des bonus VE en UE semble t il à/p de 2020 /2021
        b) le prix des e-208, VW etc. n'est pas spécialement bon marché. y aura il assez d'acheteurs en UE avec des infras de recharge européennes pas vraiment à niveau => çà cantonne les VE à un usage local essentiellement
        c) le prix du litre à la pompe ne va pas augmenter sur les 12 à 24 prochains mois (surproduction de pétrole, taxe carbone UE très freinée par divers acteurs ) donc pas de poussée financière sur les consommateurs dans les 2 ans à venir sauf miracle

        • Salut, pour le prix de l'essence en France, d'un point de vue conjoncturel, il s'agit de prendre en compte la grève des 7 raffineries débutée en décembre qui va produire ses effets en janvier, les prix à la pompe sont déjà au même niveau que novembre 2018...

        • En Belgique, il restait juste un bonus de 2000€ en Flandre qui disparaitra au premier janvier prochain. Il n'y avait plus aucune aide en Wallonie ni à Bruxelles depuis plusieurs années.

        • j'ai oublié un point : d) tu exprimes : "facile pour PSA de vendre 80.000 triplettes e-208/corsa/ds3". Juste que tous les constructeurs de VT vont proposer des e-fiat500 , des zoé52 ayant un bien meilleur rapport qualité prix que la Zoé40 etc. Tous vont vouloir vendre en volume certes pas affolant du Ve mais le total de tous les constructeurs => çà va embouteiller le marché et y a t il autant d'acheteurs en face au prix proposé et avec les infra de recharge de médiocre à moyenne dans les pays de l'UE ?

    • Que vient faire ce commentaire d'aussi courte portée intellectuelle sur un site ou le public visé semble pourtant s’élever au dessus de la mêlée?

      • En effet en ACV un VE bien lourd n'est pas plus propre qu'une mini-citadine légère alimentée en carburant renouvelable.
        Idem en terme de pollution si on intègre l'ensemble de la pollution et pas uniquement ce qui sort des tuyaux d'échappement.

  • J’aimerais vraiment que cette fusion permettent des investissements en R&D pour le développement d’une plateforme pour véhicules électriques beaucoup plus ambitieuse (e-CMP v2) :
    1. Support de la recharge rapide DC Combo CCS a 350 kW en continu de 0% à ~85%
    2. Support du tranfert d’énergie vers le reseau electrique / la maison / une autre voiture (Vehicule to Grid / Vehicule to Home)
    3. Support du paiement de la recharge par communication directe avec le véhicule (juste a brancher, et ça recharge...)
    4. Support de la recharge du véhicule sans fil jusqu’a 11kW
    5. Prise électrique 220V (dans le coffre) supportant jusqu’à 5kW en pic, pour pouvoir utiliser des appareils électriques en mobilité

    Tout cela apporterait des fonctionalités intéressantes et différentiantes qui rendrait les véhicules encore plus intéressants et, même mieux que les véhicules thermiques.

    • La plateforme PSA ne propose "que" 100 kW, peut être parce que leurs batteries sont assez petites aussi (100 kW sur une capacité de 52 kWh, ça donnerait un potentiel de 200 kW pour 100 kWh de capacité donc bien mieux que la model S)

      Le V2G, ces andouilles de constructeurs allemands l'ont enterré avec leur format Combo CCS daubé pour faire perdre du temps aux Asiatiques (Chademo est V2G, Combo CCS non)

      La recharge sans fil pose des tas de problèmes (techniques et sanitaires) et ce n'est pas spécialement intéressant aujourd'hui.

    • 1. Cela dépend de la taille de la batterie. Une charge moyenne de ~200 kW de 10 à 80% serait très bonne.

      2. V2G donne le problème de décider qui paie pour l'usure de la batterie. Tout ce que je veux, c'est que les véhicules électriques soient connectés au réseau et que le réseau décide de la vitesse de charge de la voiture (dans certaines limites). Cela donne un équilibrage du réseau électrique grâce au contrôle de la demande, un point très important pour le réseau électrique avec beaucoup de sources d'énergie renouvelables.

      3. Cela arrivera bientôt pour CCS avec la norme ISO 15118.

      4. Cela viendra pour certaines voitures. Mercedes EQC? Porsche Taycan?

      5. Oui, une prise 230 V CA dans la voiture serait bien. Vous ne pouvez PAS obtenir 5 kW à partir d'une prise 230 V, max est de 3,7 kW = 16A et normal est de ~2,3 kW = 10A.

    • " a 350W en continu de 0% à ~85% "
      Là va falloir une très grosse batterie ou inventer le supraconducteur à température ambiante XD

      • La nouvelle plateforme e-CMP de Peugeot ne propose au maximum que la recharge rapide en DC Combo CCS en pointe (donc sur une courte durée) a 100kW, alors que les véhicules Tesla Model S / X et Model 3 ont des caractéristiques de recharge rapide en pointe de ~150kW, voire 250kW pour la Model 3 alors que la Model S a débuté en 2012 !!!

        Je comprends que la recharge rapide en DC Combo CCS a 350kW en continu de 0% à ~85% est un objectif très, très ambitieux, mais pour des raisons pratiques (recharge a 80% en moins de 12mn / recharge complète en moins de ~30mn), cela devrait être l’objectif a viser.

        Du coup, cela demanderait des investissements en R&D très important qui pourrait être plus facile d’amortir pour un grand groupe (plus de volume de ventes, et aussi possibilité de répartir le coût sur des catégories de véhicule du segment premium dans un 1er temps...)

  • Pas de fermeture d'usine mais je pense que l'entourloupe se fera via des réaffectations , on garde les murs mais on vire tous le reste pour faire autre chose.

    • Oui il y a de quoi faire: des batteries, des modules photovoltaïque et onduleurs, et des unités de stockage de batteries stationnaires.

    • Ces mensonges sont assez habituels... il suffit de jouer sur les mots pour dire ce que l'on veut. Le compte à rebours à commencé... va y avoir du dégât dans quelques années... mais ils diront qu'ils n'ont pas pu faire autrement, que les conditions ont changé... et on n'aura pas le choix, tous ces "patrons" ont le droit de casser leur jouet... il faut juste qu'entre temps les actionnaires aient été assez gavés. Si c'était la première fois... pour reprendre une séquence d'un certain politique... tu me trompes une fois... honte sur toi, tu me trompes deux fois, honte sur moi... ou quelque chose dans le style.

      • Peut être aussi que les gens ne veulent pas entendre la vérité. Et concernant les actionnaires qui se gavent, tu peux (vous pouver) changer cela en étant actionnaire et voté ce que vous voulez.
        De toute façon, la voiture éléctrique va conduire à des baisses d'effectifs sur les chaînes automobiles, car elles sont plus simples. C'est ce qu'on remarqué les constructeurs.
        On veut également que les prix baissent...

      • Bon, déjà PSA a déjà perdu pratiquement 10% de ses ventes depuis le début 2019 dans le monde. Il aurait pu se mettre à faire des scooters électrique mais au lieu de cela, il a vendu cette branche. Alors effectivement à cette cadence et en s’associant à un autre canard boiteux on peut toujours rêver au miracle, mais avec une politique qui est sur la défensive cela ne sera pas facile.

        Je n’ai toujours pas compris que PSA ne se soit pas rapprocher de Mitsubishi qui était bien plus complémentaire que Fiat en son temps.

Ce site utilise les cookies.