Essayer Ford Puma E85 : le SUV urbain encore plus performant grâce à la microhybridation ?

Configurez votre véhicule Ford Puma E85 : le SUV urbain encore plus performant grâce à la microhybridation ou demandez un essai gratuitement.

Indisponible avec le système microhybride, le Ford Puma Flexifuel retrouve le dispositif mHEV afin d’abaisser encore le niveau de CO2.

À la rentrée scolaire 2021, Ford a déployé toute une gamme de motorisations carburant à l’éthanol E85. Le Ford Puma Flexifuel n’y échappait pas, mais devait alors se passer du système de microhybridation. Le constructeur corrige le tir.

Ainsi, le SUV urbain est désormais homologué avec une valeur de 118 g/km de CO2, pour une consommation moyenne de 7,2 l/100 km. Sur le papier, les niveaux sont plus faibles de 8 g/km et de 0,5 l/100 km respectivement par rapport à la précédente mouture dénuée de dispositif 48 V. En revanche, la boîte automatique est toujours indisponible avec la motorisation Flexifuel.

À lire aussi Ford Puma Flexifuel E85 : un carton assuré !

Le Ford Puma Flexifuel désormais éligible à l’exonération de TVS

En passant sous la barre des 120 g/km avant l’abattement spécifique de 40 %, le Ford Puma Flexifuel mHEV peut prétendre à une exonération de TVS pendant 12 trimestres. À cela s’ajoute pour les entreprises une TVA récupérable à hauteur de 80 % sur l’E85, alors que les particuliers sont à l’abri du malus écologique.

Toujours proposé à partir de 24 400 €, le Ford Puma Flexifuel offre à tous un coût de revient kilométrique presque divisé par deux par rapport à la version essence classique : la surconsommation mécaniquement engendrée par l’éthanol ne parvient pas à anéantir l’écart tarifaire entre l’E85 et le SP95-E10 à la pompe. Surtout au moment où nous écrivons ces lignes.