Les Ford S-Max et Galaxy seront les premiers véhicules 7-places du constructeur à bénéficier d'une hybridation.

Après les versions hybrides du Kuga et de la Mondeo, Ford lancera en 2021 des S-Max et Galaxy basés sur la même architecture. Les deux familiales 7-places embarqueront donc un bloc essence Atkinson 2.5 L associé à un moteur électrique et une petite batterie lithium-ion. L’ensemble développera 200 ch et 210 Nm de couple, autorisant notamment le remorquage d’un attelage de 1500 kg.

La transmission sera assurée par une boite automatique power-split simulant une variation continue. « Jusqu’à 90 % » de l’énergie cinétique récupérée au freinage permettra de recharger l’accumulateur, annonce Ford. L’hybridation étant « classique », il ne sera pas possible de les charger sur une prise. Elle permettra de faire passer les émissions de CO2 à 140 g / km.

Une technologie qui n’empiétera pas sur l’habitabilité ni la capacité du coffre puisque la capacité restera à 2200 litres pour le S-Max et 2339 litres pour le Galaxy (banquette arrière baissée). Les deux véhicules seront assemblés dès septembre 2020 dans l’usine de Valence en Espagne, qui produit déjà les versions hybride et hybride-rechargeable du Kuga et de la Mondeo. Depuis 2015, Ford a vendu 125.000 exemplaires du S-Max et 69.000 du Galaxy sur le marché européen.

Publicité


Publicité