C’est lors du renouvellement de la convention collective signée avec le syndicat Unifor que Fiat Chrysler Automobiles a donné quelques détails sur les voitures électriques et hybrides rechargeables qui seront produites à l’usine de Windsor.

Dotée d’une enveloppe de 1,58 milliard de dollars (1,33 milliard d’euros) la feuille de route sur 3 ans déboucherait sur la création de 2 000 emplois et la réalisation d’une nouvelle plateforme multiénergie à la pointe de la technologie. Cette dernière serait en particulier exploitée pour supporter les nouveaux modèles branchés.

Pour son centenaire sur le territoire, c’est-à-dire en 2025, FCA assure avoir mis en production sur les chaînes de l’usine de Windsor (Ontario), à côté des 3 modèles actuellement en production, au moins un nouveau reposant sur cette architecture. Une promesse qui embarque également le syndicat, mais aussi les gouvernements fédéral et provincial.

L’équivalent de plus de 815 millions d’euros sera consacré à la modernisation du site qui fait curieusement face à la ville américaine sinistrée de Détroit, dans le Michigan.



Avec 8 400 collaborateurs répartis dans tout le Canada, FCA, connu en particulier pour ses véhicules imposants et musclés, est le plus important des constructeurs du territoire.