C’est à Bavans (25), à côté de son unité de R&D, que le groupe français d’ingénierie et de production d’équipements pour l’automobile va ouvrir sa structure d’expertise mondial dédié au développement des systèmes de stockage de l’hydrogène.

L’entreprise compte ainsi participer à l’émergence des réservoirs à haute pression de nouvelle génération, plus performants et légers. Il s’agit pour elle d’une étape clé dans sa stratégie pour devenir un leader mondial de systèmes de piles à combustible.

Vice-président exécutif de Faurecia Clean Mobility, Christophe Schmitt estime que l’hydrogène « est parfaitement adapté aux segments des véhicules utilitaires et poids lourds », et « jouera un rôle important dans la mobilité zéro émission ».

Le programme, qui prévoit l’ouverture du centre dans le courant du deuxième trimestre 2020, est doté d’une enveloppe globale d’environ 25 millions d’euros, dont 4,9 en subventions accordées par la région Bourgogne-Franche-Comté.

Présidente de la collectivité, Marie-Guite Dufay commente : « Notre ambition hydrogène est puissante : devenir une région leader en France et en Europe du vecteur hydrogène ». Elle salue la décision de Faurecia : « L’implantation du centre mondial de R&D de réservoirs hydrogène à Bavans est une excellente nouvelle qui viendra solidifier la structuration de la filière régionale, très présente dans le Nord Franche-Comté ».

Le groupe prévoit la création à terme de 50 emplois à haute valeur ajoutée sur un site qui compte déjà près de 750 salariés dédiés à son activité Clean Mobility.

Faurecia crée en France son centre sur les réservoirs à hydrogène
4.3 (85.26%) 19 vote[s]