Plaque verte Royaume-Uni

Outre-Manche, le gouvernement britannique va imposer des plaques spécifiques afin de mettre en valeur les voitures électriques, et débloque des aides pour le développement des technologies vertes.

Les mesures en faveur des voitures électriques varient en fonction des pays. Si la France a misé lourdement sur les aides à l’achat, et davantage avec le plan de relance auto, nos voisins ne sont pas aussi généreux. Exemple, le Royaume-Uni n’offre que 3.000 £ (3.350 €) pour un véhicule neuf particulier (jusqu’à 8.000 € pour un taxi ou utilitaire léger). Elle innove toutefois avec certaines mesures étonnantes.

Cette semaine, le gouvernement de Boris Johnson a lancé un plan de relance vert. Parmi les diverses mesures, l’automobile est bien entendue incluse. Néanmoins, la décision majeure n’est que l’introduction des plaques vertes pour les voitures « zéro émission », donc électrique ou à hydrogène. Pour des raisons esthétiques, les plaques ne seront pas entièrement vertes. Un espace à gauche, équivalent à l’encoche bleue désignant le pays, sera apposé sur les immatriculations. A l’avant, le reste de la plaque conserve sa couleur blanche, et jaune à l’arrière. Le pays prévoit d’introduire ces plaques cet automne 2020, sans date exacte.

Publicité


« Les plaques vertes peuvent débloquer une incitation d’achat des automobilistes » précise le secrétaire aux transports Grant Shapps, « cela augmentera la visibilité des voitures propres sur nos routes, en montrant qu’un future transport vert est à portée de main ». Ces plaques serviront également à mieux identifier les voitures électriques dans certaines conditions. Exemple, cela servirait à leur entrée en zones zéro émission – comme à Londres – ou d’un parking pour bénéficier d’un tarif réduit.

Le Royaume-Uni a par ailleurs débloqué 12 millions de livres (13,4 millions €) pour la recherche. L’État versera également 2 millions à diverses petites entreprises, « notamment dans la technologie des batteries », ainsi que pour la recharge. Ces montants semblent faibles, surtout que le pays vise la fin du thermique d’ici 2035 et 2.500 bornes rapides en 2030.

Que pensez-vous de ces plaques vertes ? Dites-nous si cela est une mesure inutile, ou au contraire une idée à importer en France ?

Publicité