Bien que les Tesla embarquent des jantes qui favorisent l’aérodynamique, The New Aero propose un catalogue de roues plus attrayant.

La plupart des voitures électriques s’équipent de jantes quasi pleines, qui favorisent les flux aérodynamiques et donc les consommations électriques. C’est aussi le cas des Tesla, qui proposent dans leur catalogue d’options des références Aero ou Tempest. Mais si les propositions manquent, le fabricant The New Aero a la solution.

Celle-ci porte le nom de The Razor, « la roue que Tesla n’a pas faite » d’après le slogan du fabricant. Reprenant le style des fabuleuses Turbo Fans des années 80, ces jantes n’ont pas qu’une seule vocation cosmétique : elles permettent d’améliorer la traînée aérodynamique des Tesla.



Une traînée aérodynamique réduite de 9,9 %

D’après le constructeur, la traînée est réduite de 9,9 % par rapport aux jantes Turbine du constructeur californien. Ce qui au final permettrait d’améliorer l’autonomie dans une fourchette comprise entre 3 % et 5 % selon le modèle.

La firme suédoise ne propose qu’un seul modèle, décliné en 19, 21 ou 22 pouces. Les jantes The Razor s’adaptent à toutes les Tesla disponibles à ce jour. Il faudra toutefois compter entre 1 995 € à 5 795 € le jeu de 4 jantes selon la taille et la finition. Le prix de l’exclusivité.