Daimler pourrait décider d’abandonner le moteur thermique plus tôt que prévu. Le groupe allemand envisage actuellement de passer au tout électrique en 2039. Mais Markus Schäfer, membre du conseil d’administration, laisse entendre un planning différent.

Le groupe Daimler, qui possède notamment Mercedes, a tracé un plan de transition vers l’électrique. Celui-ci prévoit pour le moment un abandon complet du moteur thermique en 2039. Mais Markus Schäfer, directeur exécutif au conseil d’administration du groupe, semble réfléchir autrement.

Selon lui, la transition du thermique à l’électrique, comprenant notamment l’hybride, pourrait s’accélérer. Ainsi, il envisage un passage au 100 % électrique plus rapide que ce qui avait été prévu, sans donner de date.

« Dans tous les cas, on se prépare à une transition précoce », a-t-il expliqué à Handelsblatt. « En termes de produits, il n’y a plus de raison rationnelle d’opter pour un moteur thermique dans un avenir proche. »



La Commission européenne devrait présenter un premier brouillon cette année de la nouvelle norme Euro 7. Selon ce que comportent ces directives, Schäfer juge que l’on pourrait être aux portes de cette transition énergétique.

« Selon les règles que l’on applique en fin de compte, les perspectives des véhicules à moteur thermique peuvent changer radicalement. On pourrait aller jusqu’à un scénario rendant impossible l’enregistrement d’un véhicule thermique après 2025. »