Selon un communiqué du ministère de l'économie, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) aurait déposé un dossier pour le déploiement d'un corridor de 23 stations à charge rapide dans la Vallée du Rhône. 

« Ces stations seront alimentées par l’électricité renouvelable du réseau de barrages hydroélectriques de la CNR » précise le communiqué du ministère de l’économie. D’un budget de 10 millions d’euros, le projet s’inscrit dans le cadre du 3e plan de missions d’intérêt général de la CNR (2014-2018). Il est mis en place en étroite collaboration avec les collectivités locales concernées.

Si on ne connait pas le plan de déploiement précis de la CNR, celui-ci devrait concerner toute la vallée du Rhône, de la frontière Suisse à la Méditerranée, avec des stations implantées hors réseau autoroutier.

Quatre stations opérationnelles

Engagée dans la mobilité électrique depuis 2012 avec son offre « Move in Pure », la CNR compte déjà quatre stations opérationnelles à Pouzin, Port de Lyon Edouard Herriot, Bourg-lès-Valence et Porcieu-Amblagnieu.



Chaque station propose deux chargeurs tri-standards répondant aux normes AC, CHAdeMO et Combo avec un tarif de 5 euros par recharge. Certaines des stations déployées sont même équipées d’une ombrière photovoltaïque…

Pour la CNR, le projet s’inscrit dans le cadre de la loi du 4 août 2014 facilitant le déploiement d’un réseau d’infrastructures de recharge de véhicules électriques sur l’espace public. Le dossier doit à présent être examiné par le gouvernement qui validera, ou pas, le plan de déploiement de la CNR…