Chevrolet Jolt : le vrai faux coupé électrique de GM

Sur Internet, un site annonce le lancement de la Chevrolet Jolt, un coupé 100 % électrique dont la commercialisation est annoncée pour 2018. Une information qui s’est rapidement révélée être un canular…

Pendant un temps, le site www.chevyjoltev.com est parvenu à affoler la toile en annonçant l’arrivée d’un petit coupé électrique chez General Motors. Baptisé Chevrolet Jolt, le véhicule annonçait des performances proches de la Chevrolet Bolt avec l’utilisation d’un pack batteries de 65 kWh autorisant 370 kilomètres d’autonomie et la compatibilité avec la charge DC en Combo CCS. Le site lance d’ailleurs l’idée de se servir du réseau de concessionnaires Chevrolet – 3000 à travers les USA – pour déployer massivement les infrastructures de charge rapide.

En termes de commercialisation, le site annonce un lancement pour 2018 et un prix de vente débutant à partir de 30.000 $ USD une fois la prime gouvernementale déduite (7500 $ aux US).

Bref, tout semblait plutôt authentique et seul l’absence de communiqué sur le site presse officiel du groupe américain pouvait nous mettre la puce à l’oreille.

Publicité


Chevrolet Jolt : intérieur

L’idée d’un fan

Si le site internet est particulièrement bien fait, les médias nord américains ont rapidement révélé qu’il s’agissait d’un canular lancé par un internaute, Matt Teske, consultant en marketing pour l’industrie automobile.

Fan de la marque et de l’électrique, il possède une Volt et une Spark EV et a tout simplement voulu imaginer sa voiture électrique idéale. Le modèle est d’ailleurs issu d’un concept, la Tru 140S, présenté par Chevrolet lors du salon de l’automobile de Détroit en 2012.

Reste maintenant à savoir si l’idée de Matt Teske pourra inspirer les équipes de General Motors…

Publicité