Selon une information publiée par Les Echos, l’Etat serait en train de préparer un Décret visant à imposer l’interopérabilité aux différents réseaux de bornes de recharge. Objectif : simplifier la vie des usagers.

Si l’interopérabilité progresse en France avec la création de nouveaux services comme Kiwhi Pass, de nombreux opérateurs, Bolloré et son réseau Autolib’ en tête, semblent encore faire de la résistance sur l’ouverture de leurs réseaux. Pour accélérer les choses, l’Etat travaille sur un décret qui imposera l’interopérabilité à tous les exploitants d’infrastructures de charge.

Une seule et même carte d’accès

Pour l’Etat, il s’agit de permettre aux utilisateurs de voitures électriques de pouvoir circuler sur l’ensemble du territoire avec une seule et même carte d’accès. En ce sens, une association, l’AFIREV, a déjà été lancée en mars dernier afin d’orchestrer cette interopérabilité avec tous les acteurs concernés tandis que le GIREVE vise à la création d’une plateforme de « roaming » permettant aux opérateurs de se refacturer les services en toute transparence pour l’usager.

Publication du Décret en fin d’année

Selon Les Echos, le décret devrait être publié d’ici la fin de l’année. Il ne concernera que les nouvelles bornes déployées qui devront, de fait, être communicantes avec l’ensemble du réseau.



On espère également que le texte prévoira une large ouverture des données ce qui permettrait à des services comme ChargeMap d’indiquer, en temps réel, la disponibilité et l’état de fonctionnement des bornes.