Comme prévu l’année dernière, CATL a lancé une nouvelle usine en Chine. Celle-ci fournit déjà Tesla et son usine de Shanghai.

En juin dernier, CATL a officialisé le projet de construction d’une usine de batteries proche de Shanghai. L’objectif était de produire 80 GWh de capacité chaque année pour des voitures électriques.

Quelques mois plus tard, Tesla décidait de passer à des batteries lithium-fer-phosphate (LFP) pour ses Model 3 et Model Y d’entrée de gamme. Les médias chinois annonçaient une commande de 45 GWh de batteries LFP auprès de CATL.

Cette commande portait sur une longue période débutant en janvier 2022, pour se terminer en décembre 2025. Il apparaît désormais que l’usine en question est opérationnelle, alors que nous arrivons à la date de début du contrat.

Le journal local Shanghai Observer a révélé que CATL a livré des batteries à l’usine voisine de Tesla dès novembre 2021. Selon d’autres médias chinois, l’usine CATL de Shanghai fournirait actuellement 60 % de sa capacité. Finalement, le manufacturier de batteries a pu rapidement se mettre en route en modernisant un site déjà existant. Pour faciliter la fourniture à Tesla, il a rénové une usine se trouvant à trois kilomètres de la Gigafactory Shanghai.

Si la majorité des produits qui sortiront de ses lignes se destinent à la firme d’Elon Musk, Tesla ne sera pas le client exclusif de cette nouvelle usine.