Essayer Batteries : Tesla mise sur le lithium-fer-phosphate ?

Configurez votre véhicule Batteries : Tesla mise sur le lithium-fer-phosphate ou demandez un essai gratuitement.

Selon les médias chinois, Tesla aurait commandé à CATL l’équivalent de 45 GWh de cellules LFP destinées à équiper les versions « autonomie standard » des Model 3 et Model Y.

Leader mondial de l’électrique, Tesla a plus que jamais besoin de garantir ses approvisionnements en batteries. Selon le portail chinois 36Kr, le constructeur américain aurait passé une nouvelle commande de 45 GWh de cellules lithium-fer-phosphate (LFP) au fabricant chinois CATL pour 2022.

Si l’information n’a pas été commentée par les deux intéressés, elle est tout sauf improbable. Lors de la présentation de ses derniers résultats trimestriels, Tesla a indiqué qu’il comptait désormais privilégier la technologie LFP pour ses modèles à « autonomie standard » dans le monde entier. Jusqu’ici, seuls les modèles issus de la gigafactory de Shanghai étaient concernés. Cet accord est également en phase avec les projets industriels de CATL. En Chine, le fabricant vient de débuter la construction d’une nouvelle usine. Située à Yinchun, dans l’est de la Chine, elle permettra au groupe de disposer de 50 GWh de capacité supplémentaire.

En comptant une capacité de l’ordre de 60 kWh par véhicule, cette commande de 45 GWh permettrait d’équiper environ 800 000 voitures électriques de Tesla. Un chiffre vertigineux qui en dit long sur les ambitions du constructeur… D’autant que CATL n’est pas le seul fournisseur avec lequel Tesla a récemment contractualisé. Toujours selon les médias chinois, la marque d’Elon Musk aurait également passé commande de 10 GWh de cellules LFP à BYD, un autre géant chinois. De quoi équiper quelque 180 000 véhicules supplémentaires.