Essayer Baojun annonce son mini 4×4 électrique en Chine ?

Configurez votre véhicule Baojun annonce son mini 4×4 électrique en Chine ou demandez un essai gratuitement.

Après les SUV policés, les SUV coupés, le marché chinois se lance de plus en plus dans les SUV aux allures de 4x4 « à l’ancienne ». Y compris sur le segment des mini citadines électriques.

Le succès de la Wuling Hongguang Mini EV a donné un coup de fouet au marché des petites voitures en Chine. Plusieurs constructeurs ont déjà lancé leur réplique (BAIC, Dongfeng), d’autres le feront très bientôt (Geely). Leader du segment, SAIC-GM-Wuling compte bien continuer à surfer sur la vague en multipliant les modèles.

Nous avons découvert il y a peu le cabriolet dérivé de la petite citadine. S’ajoutera prochainement un mini 4×4, toujours électrique, mais proposé par la marque Baojun et non pas Wuling. Une marque à peine plus chère, mais qui veut se donner une image plus techno et moderne. Ce nouveau modèle a d’ailleurs été annoncé à l’occasion du lancement du modèle 2023 de la Kiwi EV, sa citadine électrique qui met en avant des aides à la conduite dopées par des caméras DJI.

Ce petit SUV sera présenté au public lors du Salon de Guangzhou en novembre. Une sorte de mini Suzuki Jimny qui s’inscrit aussi dans une vague de modèles aux allures plus « rustiques » que proposent de plus en plus de constructeurs chinois : Geely Icon, Beijing BJ30 ou BJ60, marque Tank de Greatwall, Haval Big Dog et H-Dog… Même si certains, dont ce Baojun, ne proposent pas la transmission intégrale…

À lire aussi Wuling lance la Air EV, sa première voiture électrique globale